L’année européenne de la jeunesse 2022

Publié le 24/02/2022

L'année européenne de la jeunesse (AEJ) 2022 a été proposée par la présidente de la Commission européenne Ursula Von der Leyen dans son discours sur l'état de l'Union du 15 septembre 2021 et actée par une décision du Parlement européen et du Conseil de l'Union européenne du 22 décembre 2021.

Elle s'inscrit dans le contexte de pandémie de Covid 19, qui a fortement affecté et affecte les jeunes en induisant de la précarisation économique, de l'isolement et une série de ruptures scolaires, sociales et psychologiques. Tout l'enjeu de cette année européenne est de renforcer les efforts de l'Union européenne et des Etats membres, à l'échelle nationale, régionale ou locale, et de travailler en étroite collaboration avec les jeunes pour les accompagner dans la sortie de crise et les aider à en surmonter les effets négatifs.

1. L'AEJ doit être le cadre d'actions coordonnées et durables au bénéfice de la jeunesse, aux niveaux européen, national, régional et local. Cette année a vocation à être co-construite avec les jeunes, qui sont les acteurs à part entière des actions qui jalonneront 2022. La participation, l'implication et l'engagement actifs des jeunes et de la société civile dans cette année sont au coeur de son succès.

Quatre objectifs ont été définis pour cette AEJ :

  • mettre en évidence la manière dont les transitions verte et numérique offrent une nouvelle perspective d’avenir et des possibilités de contrer l’impact négatif de la pandémie sur les jeunes ;
  • encourager tous les jeunes, en particulier les jeunes ayant moins de possibilités, à devenir des citoyens actifs et engagés et des acteurs du changement ;
  • promouvoir les possibilités offertes aux jeunes par les politiques publiques européennes, nationales, régionales et locales afin de soutenir leur développement personnel, social et professionnel dans un monde vert, numérique et inclusif ;
  • intégrer la politique de jeunesse dans tous les domaines pertinents de la politique de l'UE et encourager la prise en compte du point de vue des jeunes dans l'élaboration des politiques.

Concrètement, chaque État membre conduit et conduira des actions aux niveaux national, régional et local sur l'ensemble de l'année 2022 comme des conférences, des campagnes d'information, des débats, des consultations, des formations, des concours ou prix, le déploiement d'outils, la réalisation d'études etc.

C'est à lui de s'assurer de la diversité des initiatives en faveur de la jeunesse, de leur bon déploiement et de leur rayonnement. Le déploiement territorial de l'AEJ fait partie intégrante des enjeux, à travers les services déconcentrés et les collectivités territoriales, afin d'amplifier le rayonnement des actions

2. La coordination des travaux pour la France est confiée à la directrice de la jeunesse, de l'éducation populaire et de la vie associative au ministère de l'Éducation nationale, de la Jeunesse et des Sports, Emmanuelle Pérès.

Sa direction a engagé activement tout début janvier 2022, une démarche partenariale de co-construction de l'AEJ avec : les associations de jeunesse, les services déconcentrés en régions du ministère de l'Education nationale, de la Jeunesse et des Sports, les collectivités territoriales et les correspondants jeunesse des ministères. Ces acteurs se réunissent et se réuniront tous les mois au cours de l'année 2022. Il s'agit d'établir un rendez-vous régulier de partage d'informations, d'échanges et d'élaboration de l'AEJ à travers des partenariats pérennes.

Chacun de ces acteurs est aussi invité, de même qu'il peut inviter ses propres partenaires, à labelliser des événements ou activités jeunesse dans le cadre de l'AEJ. Ces événements sont alors publiés sur la carte interactive du portail numérique de l'AEJ lancé par la Commission européenne (https://europa.eu/youth/year-of-youth_fr). Les modalités de labellisation et de publication sont précisées dans le document dans les documents associés ci-dessous « Modalités de labellisation d'un événement Année européenne de la jeunesse 2022 ». Le nombre d'événements n'est pas limité et la typologie des événements est très large (séminaires, conférences, événements européens en lien avec la PFUE, consultation, formation, concours ou prix, appels à projets, études, outils participatifs etc.). L'enjeu est bien de faire rayonner ces initiatives.

3. La France est très attentive à ce que les travaux de l'AEJ s'inscrivent sur le long terme, au-delà de la seule année 2022.

Des réflexions ont été lancées autour d'une feuille de route et d'un livrable de l'AEJ qui pourrait permettre de matérialiser les réalisations et les engagements des parties prenantes, et les propositions pour l'avenir.

La France travaille aussi étroitement avec la Commission européenne et avec les autres États-membres de l'Union européenne, pour échanger des bonnes pratiques et des sujets d'intérêt commun, et oeuvrer ainsi au succès de cette AEJ à travers toute l'Union européenne et sur le long terme.

La participation de l'ensemble des partenaires est essentielle pour faire de cette AEJ une année au plus près des jeunes et de leur émancipation.


Pour tout échange / toute information, n'hésitez-pas à contacter : aej2022@jeunesse-sports.gouv.fr

Territoires Solidaires

En Provence-Alpes-Côte d'Azur, Territoires Solidaires est le réseau régional multi-acteurs dédié à la coopération et la solidarité internationales. Il fédère l'ensemble des structures ou institutions qui développent des actions dans ces domaines. Le réseau s'est fixé comme objectif d'améliorer la qualité et l’impact des projets et déploie une large offre de services pour y parvenir.

Informations pratiques

Bureaux

52, rue Saint-Ferréol (2ème étage) – 13001 Marseille

Contact

07 66 40 94 47 – 07 87 25 77 98/ contact@territoires-solidaires.fr

Ministère de l'Europe et des Affaires Étrangères
Agence Française de Développement
Région Sud - Provence Alpes Côte d'Azur
Agence de l'Eau - Rhône Méditerranée Corse
Préfet de la Région Provence-Alpes-Côte d'Azur