Cartographie des acteurs

Cette cartographie est un outil d’information et de mise en relation, qui vise à faciliter les partenariats entre les acteurs de la coopération et de la solidarité internationale. Depuis une dizaine d’années, ces partenariats ont connu une évolution importante. ONG, associations, collectivités territoriales, établissements d’enseignement, établissements publics trouvent en effet un intérêt croissant à collaborer.

Si vous souhaitez être répertoriés dans cette cartographie écrivez-nous à  : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 

 

 

Rechercher un acteur
266 Résultat(s)

Collectif Haïti Provence Méditerranée

Le Collectif Haïti Provence Méditerranée a pour but de rassembler des personnes physiques et morales ayant pour vocation d'aider Haïti par tous les moyens.

Les objectifs principaux et éthiques sont de faire découvrir Haïti, sa complexité et son état actuel; de rassembler les associations existantes dans la région de Provence-Côte d'Azur, œuvrant pour le redressement de la situation en Haïti par leur contribution au développement du pays à tous les plans.

» Voir la fiche


Comité Catholique contre la Faim et pour le Développement - Alpes Maritimes

Comité Catholique contre la Faim et pour le Développement - Alpes Maritimes

Le CCFD-Terre Solidaire (Association nationale) a reçu en 1993 le label Grande Cause Nationale. Il a le statut consultatif auprès du Conseil économique et social des Nations unies et est, aujourd'hui, la première Ong française de développement. Il est composé de 29 mouvements et services d'Église (MSE). Une structure permanente de 170 salariés, à Paris et en région, est chargée de mettre en œuvre les missions du CCFD-Terre Solidaire. Le CCFD-Terre solidaire s'appuie sur son réseau de 11000 bénévoles répartis dans 99 comités diocésains et 1500 équipes locales.
Le CCFD-Terre solidaire a reçu pour mandat de la Conférence des évêques de France de mobiliser la solidarité des chrétiens, notamment lors de la période de Carême. Cette mobilisation est mise au service de ses deux missions :

  • L'appui aux partenaires du Sud et de l'Est : il finance ainsi 460 projets menés par des organisations locales dans une soixantaine de pays du Sud et de l'Est
  • L'éducation au développement .

» Voir la fiche


Comité Catholique contre la Faim et pour le Développement - Vaucluse

Comité Catholique contre la Faim et pour le Développement - Vaucluse

Le CCFD-Terre Solidaire a reçu en 1993 le label Grande Cause Nationale. Il a le statut consultatif auprès du Conseil économique et social des Nations unies et est, aujourd'hui, la première Ong française de développement. Il est composé de 29 mouvements et services d'Église (MSE). Une structure permanente de 170 salariés, à Paris et en région, est chargée de mettre en œuvre les missions du CCFD-Terre Solidaire. Le CCFD-Terre solidaire s'appuie sur son réseau de 11 000 bénévoles répartis dans 99 comités diocésains et 1500 équipes locales.
Le CCFD-Terre solidaire a reçu pour mandat de la Conférence des évêques de France de mobiliser la solidarité des chrétiens, notamment lors de la période de Carême. Cette mobilisation est mise au service de ses deux missions :

  • L'appui aux partenaires du Sud et de l'Est
  • L'éducation au développement

» Voir la fiche


Comité Catholique contre la Faim et pour le Développement – Bouches du Rhône

Comité Catholique contre la Faim et pour le Développement – Bouches du Rhône

Le CCFD-Terre Solidaire a reçu en 1993 le label Grande Cause Nationale. Il a le statut consultatif auprès du Conseil économique et social des Nations unies et est, aujourd'hui, la première Ong française de développement. Il est composé de 29 mouvements et services d'Église (MSE). Une structure permanente de 170 salariés, à Paris et en région, est chargée de mettre en œuvre les missions du CCFD-Terre Solidaire.
Le CCFD-Terre solidaire s'appuie sur son réseau de 11 000 bénévoles répartis dans 99 délégations diocésaines et plus de mille équipes de bénévoles (quelles soient géographiques, thématiques ou sur projet).
Le CCFD-Terre solidaire a reçu pour mandat de la Conférence des évêques de France de mobiliser la solidarité des chrétiens, notamment lors de la période de Carême. Cette mobilisation est mise au service de ses trois leviers :

  • L'appui aux partenaires du Sud et de l'Est
  • L'éducation au développement et à la citoyenneté internationale
  • la plaidoyer envers les décideurs politiques et économiques

» Voir la fiche


Communauté d’agglomération du Pays d'Aubagne et de l'Etoile

Communauté d’agglomération du Pays d'Aubagne et de l'Etoile

La communauté d’agglomération du pays d’Aubagne et de l’Etoile est composée de 12 communes (Aubagne, Auriol, Cuges-lesPins, Roquevaire, la Penne-sur-Huveaune, Saint-Zacharie, La Destrousse, La Bouilladisse, Peypin, Cadolive, Belcodène, Saint-Savournin) regroupant 101 253 habitants en 2009.

» Voir la fiche


Complexe Régional d'Information Pédagogique et Technique Provence-Alpes-Côte d'Azur

Complexe Régional d'Information Pédagogique et Technique Provence-Alpes-Côte d'Azur

Le complexe est une plate-forme d'animation mise à la disposition des Établissements Publics Locaux d'Enseignement et de Formation Professionnelle Agricoles (E.P.L.E.F.P.A.) de la région Provence-Alpes-Côte d'Azur et de leurs partenaires.
Dans le cadre des cinq missions caractéristiques de l'enseignement agricole :

  • Formation générale technologique et professionnelle initiale et continue ;
  • Animation et développement des territoires ;
  • Insertion scolaire, sociale et professionnelle ;
  • Activités de développement, d'expérimentation et de recherche ;
  • Coopération internationale.

» Voir la fiche


Conseil Départemental des Bouches-du-Rhône

Conseil Départemental des Bouches-du-Rhône

Les dispositifs de solidarité forment le socle du Conseil Départemental.
Renforcer la qualité de vie des habitants des Bouches-du-Rhône, réduire les inégalités entre les générations et les territoires, favoriser le développement et le rayonnement du Département, tels sont en effet ses objectifs.

» Voir la fiche


Conseil Général des Alpes-Maritimes

Conseil Général des Alpes-Maritimes

Depuis de nombreuses années, le Conseil général s'est activement engagé pour contribuer au désenclavement des Alpes-Maritimes et à l'essor économique du département.
Dans le cadre du programme d'intérêt communautaire INTERREG III, il est notamment devenu, aux côtés de la Commission européenne, de l'État et de la Région, le principal partenaire des projets de coopération transfrontalière avec ses voisins italiens.
15 % du territoire européen est constitué de régions frontalières.
Ces zones d'échanges sont souvent défavorisées.

» Voir la fiche


Conseil Général du Vaucluse

Conseil Général du Vaucluse

Depuis 20 ans le Département mène, dans le cadre des actions de coopérations décentralisées, un partenariat à la fois culturel et économique avec la préfecture de Tochigi au Japon.
Depuis, de nouvelles actions de décentralisation ont été mises en place avec la province de Lam Dong au Vietnam et le Département de Baranya en Hongrie.

» Voir la fiche


Conseil régional des jeunes Provence-Alpes-Côte d’Azur

Conseil régional des jeunes Provence-Alpes-Côte d’Azur

Créé en 1999, le CRJ est une jeune assemblée de 123 lycéens et apprentis élus pour deux ans. Le CRJ représente les jeunes. Actuellement nous en sommes au 8ème mandat (2012/2014).
Espace de dialogue et de convivialité il favorise l'apprentissage de la citoyenneté et contribue à renforcer notre démocratie. Force de proposition auprès de l'assemblée régionale, le CRJ permet à des jeunes élus d'agir pour faciliter la vie quotidienne de la jeunesse de Provence-Alpes-Côte d'Azur et se retrouve mensuellement à l'Hôtel de Région pour échanger, réfléchir, débattre et faire émarger des propositions concrètes.
Sur ce 8ème mandat nos jeunes élus porteront leur réflexion sur le Pass Santé+ Prévention Contraception, les Valeurs de la République, l'Egalité Femmes/Hommes, le Développement durable, le forum Anna Lindh et l'aménagement du territoire.

» Voir la fiche


Conseil Régional Provence-Alpes-Côte d'Azur

Conseil Régional Provence-Alpes-Côte d'Azur

La Région Provence-Alpes-Côte d’Azur est la troisième région française par sa superficie, l’importance de sa population et son produit intérieur brut.

 

Elle a une double identité à la fois méditerranéenne  et européenne. Elle comprend six départements : les Alpes de Haute-Provence, les Hautes-Alpes, les Alpes-Maritimes, les Bouches-du-Rhône, le Var et le Vaucluse.

» Voir la fiche


Conservatoire International des Cuisines Méditerranéennes

Conservatoire International des Cuisines Méditerranéennes

Le Conservatoire est né en 1999 de la volonté du Conseil général des Bouches-du-Rhône.
Avec ses collectivités territoriales étrangères partenaires, le Conseil général a ainsi pris l'initiative de soutenir la mise en place d'un nouveau réseau euroméditerranéen : le Conservatoire International des Cuisines Méditerranéennes.
Dans chacun des territoires membres (France, Espagne, Italie, Turquie, Grèce, Liban, Tunisie, Algérie, Maroc ...), des groupes locaux réunissent collectivités locales, organisations professionnelles, universités, et regroupent décideurs publics, agriculteurs, formateurs, hôteliers, restaurateurs, critiques, chercheurs etc.

» Voir la fiche


Coordination des Acteurs de la Mobilité Internationale

Coordination des Acteurs de la Mobilité Internationale

La Coordination des Acteurs de la Mobilité Internationale a été crée en avril 2015 en tant qu' association d'Education Populaire. La CAMI est un acteur associatif opérant dans le domaine de la mobilité internationale, sujet qui est au cœur de son activité, en coopération avec les partenaires du domaine jeunesse au niveau régional. La CAMI est constituée de membres issus d'associations oeuvrant dans le champ socio-éducatif et culturel et ayant une expérience dans les domaines des échanges interculturels et la mobilité internationale.La CAMI compte parmi ses membres, différentes associations considérées comme les principaux acteurs de la mobilité internationale en région PACA.

» Voir la fiche


Cœur à cœur Franco-indien

Cœur à cœur Franco-indien

Le 18 avril 2009, naissait une grande chaîne de solidarité dans la ville de Salon de Provence (Bouches du Rhône) unissant habitants et commerçants. Elle répondait aux besoins urgents du foyer Tara de New Delhi en Inde situé à plus de 7000 km. Progressivement, stimulée par l'engrais de diverses amitiés, la création d'une association à but humanitaire a vu le jour en janvier 2010, l'association Coeur à coeur Franco-indien.

Leur éthique et leur charte s'ancrent dans :

  • la création de liens de fraternité franco-indiens avec les plus pauvres.
  • la participation à tout projet favorisant l'aide et le soutien moral, physique et financier aux enfants et adultes indiens en difficulté.

» Voir la fiche


De l'eau potable pour les Maasaï

De l'eau potable pour les Maasaï

L’association a pour but de rechercher des fonds et organiser des interventions pour permettre la réhabilitation de points d’eau en terre Maasaï et de contribuer ainsi à l’Objectif de Développement Durable 6 des Nations Unies. Une attention particulière est portée à l’accès à l’eau potable pour les femmes et les enfants particulièrement concernés par le portage.

L’association aide à la création et vient en soutien de l’ONG Enkare Massai Connexion Initiative au Kenya (Enkare pour eau en Maasaï).

» Voir la fiche


Dégué-Dégué, les femmes et les enfants d’abord du Mali et d'ailleurs

Dégué-Dégué, Les femmes et les enfants d'abord du Mali et d'ailleurs est une association d'intérêt général à caractère humanitaire. Cette association est née du désir de trois femmes touchées par le courage des femmes qu'elles ont rencontrées et appris à connaitre notamment au Mali et au Burkina Faso. Les projets émanent de demandes explicitent des populations concernées ou par l'intermédiaire des délégués locaux.

» Voir la fiche


Dental Action Nord Sud

L’objet de l’association est le soutien et la promotion des groupements villageois en Mauritanie en vue de leur émancipation économique et sociale.

L’association pourra coopérer avec les ONG et associations du Nord, les Associations et organisations villageoises de Développement du Sud, ainsi que toutes les structures ayants des objectifs et intérêts convergents :

  • Créer et aider les centres de nutrition communautaires pour enfants.
  • Promouvoir des activités génératrices de revenus pour les femmes.
  • Promouvoir la scolarisation de base et lutter contre l’échec scolaire.
  • Lutter contre la faim par l’appui de l’agriculture familiale durable.
  • Diffuser les compétences dans les domaines de la  protection de l’environnement, de la gestion rationnelle des ressources naturelles pour un développement durable encré.
  • Faciliter le rapprochement de peuples et le dialogue multiculturel.
  • Développer des échanges scolaires solidaires entre des jeunes mauritaniens et français.

» Voir la fiche


Développer des Échanges et des Projets d'Actions Rurales par le Tourisme Solidaire

Développer des Échanges et des Projets d'Actions Rurales par le Tourisme Solidaire

L'association DEPARTS a pour objet de développer des projets d'aide aux villageois démunis, des régions, par le tourisme solidaire.

» Voir la fiche


dia social justice in development

dia social justice in development

Dia est une organisation internationale de solidarité, engagée dans les défis actuels de la justice sociale par rapport aux nouvelles inégalités issues de la mondialisation. Non gouvernementale, non confessionnelle, sans affiliation politique et sans but lucratif.
Depuis 1989, l'association se mobilise pour contribuer à la mise en place d'un développement humain solidaire et durable, basé sur les principes d'équité sociale et politique.
Nos actions et projets ont pour objectif d'améliorer les conditions de vie de groupes sociaux marginalisés tout en créant les conditions d'une réintégration durable dans les mécanismes de développement. C'est la justice sociale en développement !

» Voir la fiche


Diffusing Digital Art

Diffusing Digital Arts est une association qui a pour vocation la gestion de projets artistiques en arts numériques.
DDA souligne la nécessité de construire un dialogue entre les arts visuels et les arts sonores ainsi que les nouvelles technologies, dans le cadre de projets de coopération.
DDA se positionne dans une intermédiation des différents acteurs que sont les diffuseurs, opérateurs culturels, institutions, entreprises ... et les artistes à l'échelle internationale.
DDA souhaite permettre l'accessibilité de ces formes à un large public et faciliter la production et la diffusion d'œuvres d'artistes émergents et confirmés à l'étranger et la venue d'artistes étrangers en France.
DDA programme également des événements et souhaite favoriser les échanges internationaux.
DDA s'appuie sur des partenariats avec des structures actives sur la Métropole Aix-Marseille comme ZINC et SECONDE NATURE pour développer des relations internationales de manière pérenne entre des artistes provenant de la Région PACA et l'extérieur, notamment par le biais de la Biennale d'Arts Numériques organisée fin 2015.

» Voir la fiche


Duppata

Duppata

Dans le cadre du commerce solidaire, l'association DUPPATA a pour objectif la promotion des arts et artisanats traditionnels de l'Inde, en particulier les œuvres provenant des cultures tribales. Ses différentes activités sont destinées au financement de programmes d'apprentissage auprès de femmes démunies en Inde.

» Voir la fiche


EauSoleil

EauSoleil

Depuis 2002, l'association eauSoleil a pour but de :

  • mettre en œuvre des projets de solidarité internationale à travers des actions de développement durable,
  • promouvoir et développer l'énergie solaire dans les pays du Sud,
  • faire installer des systèmes solaires par des lycéens volontaires, préparés techniquement, et intégrés aux villages de ces pays,
  • amener les jeunes à découvrir la solidarité internationale et les cultures locales,
  • nouer des partenariats avec les acteurs locaux, services de l'Etat, des régions, associations de villages ou locales,
  • former des personnes responsables de la maintenance des systèmes pour gérer à long terme les installations solaires,
  • accompagner des communautés villageoises, notamment des associations de femmes, vers le développement social et économique.

» Voir la fiche


Echanges culturels en Méditerranée

Echanges culturels en Méditerranée

ECUME contribue au développement et à la pérennisation des échanges culturels entre les hommes et les cités du monde méditerranéen. Depuis sa création en 1983, la structure conçoit des espaces vivants de rencontres et d'échanges et met en œuvre des actions artistiques et éducatives inscrites dans la durée et fondées sur le respect mutuel, entre les artistes, les institutions, imprégnés d'une commune mémoire.
Ce dialogue interculturel est un vecteur de liberté, d'équilibre social et vise par conséquent, plus largement, au développement et à la paix.
Par ses actions de coopération et de production, l'association facilite chez ses partenaires et les membres de ses réseaux l'accès aux conditions de ce dialogue.

» Voir la fiche


Ecole Centrale Marseille

L'École Centrale de Marseille a défini et affirmé sa politique européenne au fil des années et bénéficie depuis sa création de réseaux et les différentes actions mutualisées du Groupe des Écoles Centrales dans le domaine des relations européennes et internationales.
En particulier, les programmes d'excellence de double diplôme ingénieur avec des universités partenaires prestigieux dans le monde entier permettent de former des ingénieurs bilingues et bi-culturels, recrutés par les entreprises pour gérer des équipes internationales. L'École Centrale de Marseille participe également à toutes les autres actions européennes et internationales qui visent à créer une identité forte centralienne et de promouvoir la spécificité française de formation d'ingénieurs généralistes. Centrale Marseille est membre du réseau d'excellence T.I.M.E.(Top Industrial Managers for Europe).

» Voir la fiche


Ecole supérieure d'art d'Aix-en-Provence

Ecole supérieure d'art d'Aix-en-Provence

Depuis 2005, l'école supérieure d'art d'Aix-en-Provence a mis en place un programme de coopération internationale et d'échanges, notamment en direction de l'Europe. L'école a pour but la création de partenariats dynamiques et l'échange d'étudiants, de personnels, de compétences... Délivrant un enseignement supérieur en art et technologies numériques, l'école possède aussi des départements de peinture, de sculpture, de photographie, d'édition... Elle a déjà réalisé plusieurs projets internationaux avec l'Allemagne, la Grande Bretagne, les Etats Unis, le Pakistan et la Chine.

» Voir la fiche